• Licence sportive : une simplification du certificat médical exigé -fr 
Nos publications

Licence sportive : une simplification du certificat médical exigé

D’après le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, 15,9 millions de licences sont établies ou renouvelées chaque année.

Pour obtenir la licence, le certificat médical de non contre-indication sportive est obligatoire.

Néanmoins, la loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé a simplifié le processus, en prévoyant qu’un tel certificat pourrait désormais n’être produit que tous les trois ans. Les autres années, il reviendra au licencié d’adresser un simple questionnaire de santé permettant de déceler d’éventuels facteurs de risques. Dans l’hypothèse où de tels risques seraient identifiés, il y aura alors lieu de prévoir une visite médicale annuelle.

Autre avancée : en lieu et place du certificat délivré pour une discipline sportive donnée, le certificat sera désormais valable pour le sport en général, avec la possibilité pour le médecin d’exclure certaines activités le cas échéant. Précisons toutefois que certaines activités jugées plus risquées continueront à nécessiter un certificat annuel (plongée sous-marine, parachutisme ou boxe par exemple).

Enfin, les activités sportives facultatives proposées dans les collèges et lycées seront désormais dispensées de certificat médical.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. * Champs obligatoires