• Français -fr 

Blog Archives

Le « upskirting » dans Libération

Retrouvez mon interview dans le quotidien Libération, au sujet de la loi contre les violences sexuelles et sexistes adoptée le 31 juillet dernier par le Parlement.

Voir sous les jupes des filles : c’est fini…

Le projet de loi de lutte contre les violences sexuelles et sexistes déposé en mars 2018 s’est enrichi d’un nouvel amendement, destiné à permettre de sanctionner « la captation d’images impudiques ». Parfois désignée sous le terme de « upskirting », la pratique consistant à filmer ou photographier sous les jupes des filles trouverait ainsi une qualification pénale adaptée. Jusqu’ici, les plaideurs tentaient d’en passer par l’agression sexuelle, l’atteinte à la vie privée, les violences… le plus souvent sans beaucoup de succès. En écho à d’autres législations européennes, la France disposera, si l’amendement est retenu, d’un levier pénal pour poursuivre ce type d’agissements.

RGPD : « Les citoyens connaissent de mieux en mieux leurs droits en matière de données personnelles. Et ils sont bien décidés à les faire respecter ! »

RGPD : « Les citoyens connaissent de mieux en mieux leurs droits en matière de données personnelles. Et ils sont bien décidés à les faire respecter ! »

Lire l’interview

RGPD : des citoyens mieux armés pour protéger leurs données

Lien vers l’article

 

CNIL : programme de contrôle 2017

 

La CNIL a dévoilé son programme de contrôle pour l’année 2017. Rappelons que les thématiques figurant dans ce programme représentent, en général, environ un quart de l’activité totale de la Commission.Les 3 thématiques retenues pour l’année 2017 sont les suivantes :

  • La confidentialité des données de santé traitées par les sociétés d’assurance : Rappelons qu’un pack de conformité a été publié par la CNIL en novembre 2014, qui encadre notamment le traitement de données de santé au regard de l’obligation de secret médical.
  • Les fichiers de renseignement. Il s’agit notamment des fichiers de prévention des atteintes à la sécurité publique autorisés par décret et mis en œuvre par les services du ministère de l’Intérieur, dans lesquels ont été versés les anciens dossiers des renseignements généraux : PASP (Prévention des Atteintes à la Sécurité Publique), GIPASP (Gestion de l’Information et Prévention des Atteintes à la Sécurité Publique) et EASP (Enquêtes Administratives liées à la Sécurité Publique).
  • Les télévisions connectées (« Smart TV »). Les informations recueillies par ces dispositifs sont en effet susceptibles de révéler de nombreux aspects de la vie privée des utilisateurs, en particulier leurs habitudes de vie.

 

La CNIL envisage également de continuer à entretenir une activité élevée de contrôle des dispositifs de vidéosurveillance et de vidéoprotection.

 

Enseignants, établissements scolaires : formez vos élèves à la protection des données personnelles!

Les enfants et adolescents sont les premiers utilisateurs des réseaux sociaux. Ils sont parfois moins conscients que leurs ainés de la nécessité de protéger leur vie privée.

Dans ce contexte, le référentiel de formation pratique dévoilé par la Conférence mondiale des autorités de protection des données apparaît comme un vrai outil dans la sensibilisation des plus jeunes à la préservation de leur intimité.

Qu’est ce qu’une donnée à caractère personnel? Comment fonctionne l’environnement numérique? Quelles sont les règles essentielles de la protection des données? Comment exercer ses droits? Comment maîtriser les paramètres de sécurité et de confidentialité des comptes et applications utilisés?

Il s’agit, en promouvant l’éducation à la protection des données dans les programmes scolaires, de « former de vrais citoyens numériques, responsables de leurs données et respectueux de celles des autres ».

Drones vs vie privée

La CNIL a publié quelques rappels, indispensables en ces périodes de fêtes où les drones ont largement trouvé leur place sous le sapin.

 

Outre les prescriptions de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) relatives à la sécurité des personnes et des aéronefs, il convient en effet, en présence d’engins désormais capables de filmer ou photographier des personnes ou des endroits privés, d’être attentifs aux règles protégeant la vie privée.