• Nouvelle norme AFNOR sur les avis en ligne de consommateurs -fr 
Nos publications

Nouvelle norme AFNOR sur les avis en ligne de consommateurs

L’AFNOR vient de dévoiler les grandes lignes de sa nouvelle norme NF Z74-501 relative aux avis en ligne de consommateurs. A l’heure où 9 français sur 10 déclarent consulter, avant toute transaction, les avis de leurs pairs sur internet, il devenait urgent d’encadrer les pratiques en la matière. Cette norme a été élaborée en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés : entreprises, acteurs du e-commerce, associations de consommateurs, fédérations professionnelles, autorités et administrations.

Voici une synthèse des grands principes qu’elle énonce (source AFNOR) :

En matière de collecte :
– Interdiction d’acheter des avis.
– Identification de l’auteur de l’avis (mais l’identité doit être cachée lors de la publication) pour que le modérateur puisse le contacter si besoin.
– Fourniture optionnelle de preuve de l’expérience de consommation pour améliorer la crédibilité d’un avis déposé.

En matière de modération :
– Le modérateur doit maîtriser la langue dans laquelle l’avis a été rédigé.
– Impossibilité de modifier un avis en ligne, mais le consommateur a un droit de retrait.
– Les règles de modération sont indiquées dans les Conditions Générales d’Utilisation (motifs de rejet et délais sur lequel le site s’engage notamment).

En matière de restitution :
– Affichage en premier des avis les plus récents.
– Transparence sur les méthodes de calcul des notes globales et les délais de prise en compte des notes dans la note globale affichée.
– Affichage de l’ensemble des avis, dans leur intégralité.
– S’engager et afficher un délai maximum de restitution des avis.
– Droit de réponse gratuit et publié sous 7 jours.

Désormais, tout éditeur d’un site internet souhaitant proposer un dispositif de publication d’avis de consommateurs et se mettre en conformité avec les bonnes pratiques décrites par l’AFNOR pourra soit auto-déclarer qu’il respecte la norme, soit recourir aux services d’un organisme de certification indépendant, afin de confier à celui-ci le soin de vérifier la conformité des pratiques mises en oeuvre à la norme et en attester. Dans le premier cas, l’éditeur engage sa responsabilité sur la déclaration de conformité et devra démontrer, en cas de contrôle, le respect effectif de la norme par ses soins.

1 Comment

  1. 16 juillet 2013 - Répondre

    Bonjour trés cher maître,

    je viens de confirmer par une coourte recherche ce que je pensais ; les blogs sont structurés dans des esites auxquelles participes la publicité -même si tout cela est encore intuitif chez moi comme chez beaucoup de consommateurs. Plutôt heureux j’attends plus pour être vraiment content c’est à dire étant auteur et/ou inventeur et/ou créateur j’aimerai comme il y a longtemps je l’exprimai -solution participative- est parceque je suis le boss que je n’ai pas le droit de voir mon travail tout en respectant le votre esite ?

    Certes je me rends compte ici qu’il y a peu de rapport quoique avec ce que vous exprimiez..

    Parallèlement je suis l’auteur du concept ediplomatie et
    ebouque où tout le monde dans le premier cas tente une diplomatie citoyenne et responsable et dans le second participe en tant qu’auteur à part entière à mon livre .

    J’ai longtemps travaillé à quatre mains dois-je dire à huit . Je vous invite si cela vous intéresse à consulter laviecannibale.blogspot.com que j’ai entièrement rédigé sous la dictée que mon collègue à défiguré mais c’est un ami en coupant voire en collant mes textes. C’est un specialiste de l’insulte et du sarcasme cela reste un ami je le nomme ici Jean-Emmanuel Piou « ce qui veut dire celui qui sauve » pour le citer sans aucune ironie je l’ai trop subie.

    Je me permets de revenir à l’ediplomatie. Oui je ne suis qu’un autodidacte et je ne connais rien à la geopolitique sinon qu’un « mort est un échec de l’intelligence » (mon concierge je le dis car ma devise et il sera rendu à ceux qui beaucoup donné est pas le moindre qui ne m’est appris quelque chose)

    Je pense que les ediplomate les eauteurs les eindustriels les edesigners etc je pense et je le crois que tout travail mérite salaire… Pour ma part je donne . C’est pour ma famille.

    Rembrand aprés tout à la fin de sa vie savait que l’on profitaient de ses oeuvres et c’était Rembrand.

    A votre disposiion je prie le ciel qu’il vous sera donné .

    PS : j’ai trouvé votre adresse en entrant mon nom et mes droit d’auteur il y avait quatre adresse que je connais .

    rePS: j’insiste c’est une e structure non pas le solipsisme moderne indernet .

    rerePS : note je travail NON PAS COMME UN PLAGIEUR J’EN AI MEME EU PEUR SUR TWITTER mais en ayant inventé ma méthode d’appriopriation et d’invention et de correction . Je ne trouve rien sur ce que me disais JEP l’interxtualité et le jeu avec par exemple je vois une affiche buvez du lait et je tape buvez du beau . VOIRE.

    Merci d’exister.

    Jean-Marie Vidal Joseph PIerre Georges

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. * Champs obligatoires