• Français -fr 

vie privée

Le « upskirting » dans Libération

Retrouvez mon interview dans le quotidien Libération, au sujet de la loi contre les violences sexuelles et sexistes adoptée le 31 juillet dernier par le Parlement.

Note du Ministère de la santé sur le champ d’application du cadre juridique de l’hébergement de données de santé.

Le 11 juillet dernier, le Ministère des solidarités et de la santé a publié une note explicative, sous la forme de questions, concernant le champ d’application du cadre juridique de l’hébergement de données de santé.

A cette occasion, il a précisé l’objectif du régime juridique de l’hébergement de données de santé fixé à l’article L1111-8 du Code de la santé publique, le champ d’application de la législation sur l’hébergement de données de santé et les conditions à remplir pour héberger des données de santé.

Pour accéder à la note du Ministère de la santé, cliquez ici.

Christine VROMAN, Avocat

Données personnelles : décision d’adéquation entre l’UE et le Japon

Le 17 juillet dernier, l’Union Européenne et le Japon ont finalisé leurs pourparlers sur l’adéquation réciproque. Ils ont convenu de reconnaître comme «équivalents» leurs systèmes respectifs de protection des données, ce qui permettra la circulation des données entre l’Union Européenne et le Japon en toute sécurité.

La Commission Européenne envisage d’adopter la décision d’adéquation au cours de l’automne prochain. Avant cela, le Japon s’est engagé à mettre en oeuvre des garanties supplémentaires pour protéger les données à caractère personnel des citoyens de l’UE.

Pour accéder au communiqué de presse de la Commission Européenne cliquez ici.

Voir sous les jupes des filles : c’est fini…

Le projet de loi de lutte contre les violences sexuelles et sexistes déposé en mars 2018 s’est enrichi d’un nouvel amendement, destiné à permettre de sanctionner « la captation d’images impudiques ». Parfois désignée sous le terme de « upskirting », la pratique consistant à filmer ou photographier sous les jupes des filles trouverait ainsi une qualification pénale adaptée. Jusqu’ici, les plaideurs tentaient d’en passer par l’agression sexuelle, l’atteinte à la vie privée, les violences… le plus souvent sans beaucoup de succès. En écho à d’autres législations européennes, la France disposera, si l’amendement est retenu, d’un levier pénal pour poursuivre ce type d’agissements.

M6 : « Les auteurs d’upskirting bientôt punis par la loi. »

Maître Viviane GELLES a été interrogée ce 23 juillet 2018 par M6 pour le journal d’informations 1945, sur leur sujet « Les auteurs d’upskirting bientôt punis par la loi. »

Regarder le reportage à 10’04 via le lien.

Matinale « Documentation RGPD »

Nous avons réuni ce matin, autour d’un petit-déjeuner, des juristes et DPO pour un échange convivial sur la documentation à constituer dans le cadre de la compliance RGPD. Registre, LIA, gouvernance, traçabilité des consentements, politique de sécurité des données… ces différents thèmes, et bien d’autres, ont été abordés afin de tenter d’identifier les outils et meilleures pratiques à mettre en oeuvre.

Nous interrompons notre programme de matinales durant l’été, retrouvez-nous dès la rentrée avec de nouvelles thématiques d’actualité!

Maître Charlotte RIAUD a animé ce mardi 22 mai 2018 l’atelier RGPD de « Val de Lys Entreprendre »

Val de Lys – Invitation

« Le Règlement européen sur la protection des données personnelles (RGDP) entre en vigueur le 25 mai 2018.

Il impacte toutes les entreprises, pour tous leurs traitements de données personnelles, que ce soit à l’égard de leurs clients, mais aussi de leurs salariés.
Venez découvrir ce qu’est le RGDP, son périmètre d’application et les mesures à prendre !»